Bulletin #3BIS expérimentation iPad en éducation musicale : modifier le temps d’écoute

Détail du précédent bulletin sur l’utilisation des iPads pour le temps d’écoute en éducation musicale.

Ma première expérience consistait à proposer à chaque  groupe une écoute différente au sein de l’application Explain Everything.

En 5e, au cours de la séquence autour du Moyen-âge, les élèves doivent répondre à une question par diapo (Où ? Qui ? Quoi ?) en faisant glisser le ou les mots qu’ils pensent juste dans le rectangle bleu :

IMG_1085

Une dernière diapo propose de faire la synthèse (qui est la même que la fiche d’écoute papier des élèves) en déterminant s’il s’agit d’une oeuvre profane ou religieuse puis de l’annoter directement dans l’application :

IMG_1086

Ainsi, chaque groupe propose sa définition de la musique religieuse ou profane en fonction de l’oeuvre entendue.

L’intérêt est d’impliquer davantage d’élèves dans l’activité que lorsque l’activité se déroule en classe entière où nombreux sont ceux qui sont passifs. Ne nous leurrons tout de même pas, tous ne sont pas actifs !

L’activité est très fonctionnelle, les élèves saisissent immédiatement les gestes et le but de l’exercice. J’ai donc transposé l’exercice pour la distinction monodie/polyphonie.

Aller plus loin…bientôt !

On pourrait imaginer que les élèves créent une diapo résumant toutes leurs découvertes en associant également des images (des lieux par exemple), et surtout un enregistrement de leurs voix et gestes décrivant cela. Créant ainsi une trace vidéo de leur travail.

Parlons technique

Les étapes de préparation sont les suivantes :

– Créer les vidéos dans iMovie comme décrit ici

– Créer une diapo type

– La dupliquer et modifier les termes

– Dupliquer le projet entier et changer l’oeuvre

Une autre solution ? Stick Around !

Au moment où j’ai créer ces activités, l’application Stick Around n’était pas encore sortie. Cette application permet de créer des « puzzles » avec des zones de validations dans lesquelles on déplace des étiquettes (auxquelles on peut associer du son). Le bouton « check » révèle la réussite ou l’échec. J’utiliserais donc l’app pour la distinction binaire-ternaire. J’y consacrerais surement un article prochainement.

IMG_1087

Publicités

Point d’étape expérimentation classe inversée en éducation musicale

Je m’étais fixé un premier bilan à la toussaint ce n’est finalement que maintenant que j’émerge !

J’avais choisi d’échelonner la mise en place de l’approche inversée afin d’observer les réactions des élèves. Voici les différentes étapes qui se sont succédées pour la mise en place concrète de la classe inversée dans mes classes de 5e et de 4e :

Septembre – Toussaint : consultation des vidéos en prévision du cours suivant. Travail noté sur l’agenda et l’ENT. Donc obligatoire mais non pointé, pas de questionnaire.

Bilan mitigé : une partie des classes consultait les vidéos, partie se situant dans les bons élèves, le reste ne le faisait pas. Pertinence pédagogique non convenable !

Toussaint – Noël : consultation des vidéos et questionnaire à remplir (Google) en prévision du cours. Pointé mais avec tolérance.

Bilan plus positif : hélas je dois reconnaître que la tolérance ne fonctionne pas. Du moins avec certains de mes élèves. Si tolérance il y a, le nombre d’élèves effectuant correctement ce travail préalable n’est toujours pas satisfaisant.

Depuis janvier : consultation des vidéos annoncée deux semaines à l’avance, questionnaire à remplir et fermeté si non fait (mot aux parents, si pas fait semaine suivante, sanction).

Même si cette solution est un peu ferme à mon goût, je dois reconnaître qu’elle fonctionne. La quasi-totalité des élèves regardent les vidéos et répondent aux questionnaires. J’avoue toutefois être en désaccord avec cette fermeté (nécessaire ?) qui n’est pas dans ma nature et dans ma façon d’envisager mon approche avec la classe.

Malgré tout, quasi-totalité n’est pas encore totalité ! Ma jeunesse dans le métier me fait espérer ne pas laisser d’élèves de côté ! De fait, pour ces réticents je propose quelques solutions.

Comment encourager fortement les élèves à visionner les vidéos ?

J’ai développé une batterie de solutions. Les vidéos/questionnaires sont compatibles avec toutes les plateformes de fait on peut consulter et réaliser ce travail :

– Sur PC, Mac (pas essayé sur Linux ;-))

– Sur smartphones ou tablettes  : iOS, Android, Windows

– Au CDI

– Pendant les récréés dans ma classe

– Pendant les heures d’études dans ma classe

– Je peux mettre les vidéos sur clé USB

– et soyons fou, les graver su CD ou DVD (je ne l’ai jamais fait)

Enfin, durant le temps du cours nous notons la trace écrite ensemble puis la pratique et l’écoute permettent de raccrocher.

Donc ?

Ce  virage, certes plus ferme, me fait espérer pouvoir amener mes classes à comprendre l’approche et y entrer. Affaire à suivre donc !

Toutefois, l’objectif initial de libérer du temps pour écouter et pratiquer davantage prend du sens.

Le petit plus…

Pour ma dernière vidéo j’ai tenté d’être un peu moins sérieux (et donc un peu plus moi même ;-)) en insérant quelques touches d’humour. Le résultat est là, alors que 200 élèves devaient regarder la vidéo, le nombre de vues à largement doublé.  Mais comprenons-nous bien, ce n’est pas le nombre de vues qui m’intéresse mais bien ce que j’ai pu observer dans ma classe, ceux qui n’avaient pas vu la vidéo n’étaient pas au courant  de mes petits délires, une raison de plus d’aller la regarder ! Et un truchement pédagogique, un !

L’écoute à la maison ?

Capture d'écran 2014-01-18 22.53.26

Suite à un échange avec l’excellent Ghislain Dominé, celui-ci m’a proposé l’idée de réaliser tout ou partie du temps de l’écoute à la maison. D’abord pas convaincu de la faisabilité, j’ai ensuite franchi le pas. Une activité d’écoute autocorrective est sur le cours des élèves de 5e. Je leur soumettrais   prochainement. L’idée serait, une fois de plus, permettre de gagner du temps pour les projets de création, la pratique musicale (chants, instruments), les tâches complexes.

C’est donc la solution Educaplay, proposée par @ticeman01 qui me permet  de sélectionner des extraits de vidéos youtube, d’y insérer un questionnaire auto-correctif le tout multiplateforme et toujours sans inscription.

Piste intéressante dont les fruits seront présentés prochainement !

En attendant, voici le lien de l’activité en question : Binaire ou ternaire ?