Deux activités et une astuce pour #StickAround en #edmus

A l’occasion de la gratuité temporaire de Stick Around, je vous propose deux des activités que j’utilise en classe, une mise à jour de l’astuce pour enregistrer ses propres sons dans l’app ainsi que quelques perspectives d’usages en classe.

 

Activités de perception

Distinguer les familles d’instruments avec des extraits du Guide de l’orchestre de Britten : ici

A noter que cette activité est intéressante en primaire également.

Distinguer entre binaire et ternaire : ici

 

Astuce : enregistrer ses propres sons dans l’app

J’avais communiqué dans ma première présentation de l’app une astuce pour enregistrer ses propres extraits musicaux dans l’app à l’aide de l’iRig Pro mais je dois avouer que cette solution de bricolage était quelque peu contraignante.

Avec n’importe quelle carte son compatible iPad (telles que la Duo-Capture de Roland ou la iTrack de Focusrite parmi de très nombreuses références) on relie simplement l’iPad à la carte son et l’on branche en entrée la source audio. Ces cartes son sont pourvus d’une sortie casque / moniteur permettant de se dispenser du multiplicateur de port que je décrivais.

Voici un exemple avec l’interface Line 6 Sonic Port VX (présentée ici) :

IMG_8654

Usages en classe

J’avais déjà mentionné quelques pistes dernièrement par ici.

Mais pour aller plus loin voici comment je l’exploitais l’an passé. Les élèves visionnaient une capsule de cours à la maison puis répondaient à un questionnaire permettant d’une part d’observer s’ils avaient compris la notion et d’autre part s’ils pouvaient la mettre en application au travers d’un petit exercice intégré au quizz.

Le traitement préliminaire de ces états de compréhension me permettait de mettre en place des ateliers. C’est ici que  les activités réalisées avec Stick Around étaient utilisées. Pour mettre en application la notion, l’approfondir ou l’utiliser comme entrainement avant l’évaluation.

Cette façon d’utiliser l’app s’inscrivait dans une approche de classe inversée.

Cependant, on peut envisager l’app autrement. Il serait intéressant de l’utiliser comme ressource au sein d’une tache complexe. Le jeu créé avec l’app permettrait de construire des connaissances (notions) ou des capacités (de perception) nécessaire à la réalisation de la tâche complexe.

On pourrait aussi inverser le processus créatif et demander la création d’un jeu dans Stick Around comme chef d’œuvre final de la tâche complexe. Les élèves sont ainsi acteurs et en posture de concepteurs.

J’espère pouvoir détailler ces idées, si le temps le permet !!

Publicités

Une réflexion sur “Deux activités et une astuce pour #StickAround en #edmus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s