En passant

{News} Publication de fiches tutorielles Tice et iPad sur l’académie de Toulouse

Juste pour vous signaler la mise en ligne d’une dizaine de fiches de présentation et de prise en main de l’iPad sur le site Education musicale de l’académie de Toulouse avec ma petite participation !

Au menu :

Fiches Ipad
2014 – 03 – Ipad – 1.1 Diffuser le son
2014 – 04 – Ipad – 1.2 Diffuser vidéo

Fiches GarageBand

12 fiches GarageBand (35 pages)
2014 – 05 – GarageBand – 1.01 Instruments gratuits – (page 2)
2014 – 06 – GarageBand – 1.02 Instruments payants – (page 4)
2014 – 07 – GarageBand – 1.03 Sampler – (page 7)
2014 – 08 – GarageBand – 1.04 Smart Keyboard – (page 9)
2014 – 09 – GarageBand – 1.05 Keyboard – (page 11)
2014 – 10 – GarageBand – 1.06 Smart Bass – (page 15)
2014 – 11 – GarageBand – 1.07 Smart drums – (page 19)
2014 – 12 – GarageBand – 1.08 Drums – (page 21)
2014 – 13 – GarageBand – 1.09 Smart Guitar – (page 24)
2014 – 14 – GarageBand – 1.10 Smart strings – (page 26)
2014 – 15 – GarageBand – 1.11 Audio Recorder – (page 30)
2014 – 16 – GarageBand – 1.12 Guitar Amp – (page 32)

 

A retrouver ici : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/musique/spip.php?article196

Deux activités et une astuce pour #StickAround en #edmus

A l’occasion de la gratuité temporaire de Stick Around, je vous propose deux des activités que j’utilise en classe, une mise à jour de l’astuce pour enregistrer ses propres sons dans l’app ainsi que quelques perspectives d’usages en classe.

 

Activités de perception

Distinguer les familles d’instruments avec des extraits du Guide de l’orchestre de Britten : ici

A noter que cette activité est intéressante en primaire également.

Distinguer entre binaire et ternaire : ici

 

Astuce : enregistrer ses propres sons dans l’app

J’avais communiqué dans ma première présentation de l’app une astuce pour enregistrer ses propres extraits musicaux dans l’app à l’aide de l’iRig Pro mais je dois avouer que cette solution de bricolage était quelque peu contraignante.

Avec n’importe quelle carte son compatible iPad (telles que la Duo-Capture de Roland ou la iTrack de Focusrite parmi de très nombreuses références) on relie simplement l’iPad à la carte son et l’on branche en entrée la source audio. Ces cartes son sont pourvus d’une sortie casque / moniteur permettant de se dispenser du multiplicateur de port que je décrivais.

Voici un exemple avec l’interface Line 6 Sonic Port VX (présentée ici) :

IMG_8654

Usages en classe

J’avais déjà mentionné quelques pistes dernièrement par ici.

Mais pour aller plus loin voici comment je l’exploitais l’an passé. Les élèves visionnaient une capsule de cours à la maison puis répondaient à un questionnaire permettant d’une part d’observer s’ils avaient compris la notion et d’autre part s’ils pouvaient la mettre en application au travers d’un petit exercice intégré au quizz.

Le traitement préliminaire de ces états de compréhension me permettait de mettre en place des ateliers. C’est ici que  les activités réalisées avec Stick Around étaient utilisées. Pour mettre en application la notion, l’approfondir ou l’utiliser comme entrainement avant l’évaluation.

Cette façon d’utiliser l’app s’inscrivait dans une approche de classe inversée.

Cependant, on peut envisager l’app autrement. Il serait intéressant de l’utiliser comme ressource au sein d’une tache complexe. Le jeu créé avec l’app permettrait de construire des connaissances (notions) ou des capacités (de perception) nécessaire à la réalisation de la tâche complexe.

On pourrait aussi inverser le processus créatif et demander la création d’un jeu dans Stick Around comme chef d’œuvre final de la tâche complexe. Les élèves sont ainsi acteurs et en posture de concepteurs.

J’espère pouvoir détailler ces idées, si le temps le permet !!

iKaossilator ou comment mettre le chaos créatif dans une app !

L’app KORG iKaossilator met tout en entre les mains des musiciens aguerris comme des musiciens en herbe pour composer de façon visuelle, le tout, très simplement. Un must-have !

iKaossilator fait partie de ces apps que l’on suit de près et dont on est intimement convaincu  qu’elles sont terriblement addictives et « boostantes » pour la créativité !

Pensée comme un séquenceur mêlant image, son et tactile, c’est un régal d’y passer des heures…

Comment ça un iChaos ?

L’interface est simple à comprendre, un écran principal sur lequel on fait glisser ses doigts pour activer les sons. De haut en bas des filtres, de gauche à droite les hauteurs. Pour la percussion, idem avec la différence qu’à gauche, rythme simple, à droite débit augmenté. Une petite vidéo ?

On signalera que les pattern de batterie ne sont pas « customisables », on doit se contenter des pattern créés par les banques et jouer avec ceux-ci. Ce qui est un avantage pour le musicien en herbe, mais un peu moins pour le musicien aguerri.

Lorsque l’on veut aller plus loin, les choses se compliquent un brin. Il faut entrer dans les menus, qui ne sont pas les plus ergonomiques qui soient, c’est là quasiment le seul bémol que j’ai trouvé à l’app. Une fois l’ergonomie avalée, on retrouve les possibilités de choisir la durée d’enregistrement du pattern, le tempo et la quantification, la tonalité/mode. Tout ça est détaillé brièvement dans la vidéo ci-dessus.

Export

On pourra exporter sa création vers SoundCloud, Dropbox, iTunes, AudioCopy et à l’intérieur de l’app afin de s’en servir comme sample (voir la vidéo pour lus d’infos). KORG iKaossilator est compatible  Inter-app audio / Audiobus augmentant son intégration dans l’écosystème iOS.

ikaossilator nicoguitare audiobus

Le point de vue pédagogique

iKaossilator m’inspire plusieurs idées d’usage en classe :

création de jingles :

Audio (pour radio, vidéo…) mais aussi vidéo (grâce aux effets visuels)

Perception/production de la carrure :

Prenons par exemple la piste batterie. Jouer de façon fixe sur 3 mesures, sur la quatrième aller davantage vers la droite pour augmenter le débit rythmique. Reproduire cela avec toutes les pistes.

On proposera/imposera la création de plusieurs durées de carrures afin ensuite de proposer les créations sous forme d’exercice de perception avec la question : la carrure fait combien de mesures ?

Perception/production d’un ostinato

Cette fois, une piste en particulier joue un ostinato sur un nombre de mesure inférieur aux autres pistes (par exemple la basse joue 1 mesure en boucle pendant que les autres évoluent sur 4 ou 8 mesures).

On pourra, comme l’activité précédente échanger les créations, afin de percevoir dans la création du voisin : quelle piste/plan sonore joue l’ostinato ?

Avec qui et comment partager les créations des élèves  ?

Au sein de la classe ou entre classes d’un même établissement, on pourra diffuser les créations :

– Depuis l’ipad créateur

– Exporter la création vers Dropbox (pour faire simple, suivre ce tuto qui synchronise automatiquement un dossier Dropbox dans  Documents).

– Enregistrer les créations dans une app comme Stick Around en suivant ce tuto. Le jeu créé pourra d’ailleurs être partagé vers l’extérieur.

Entre twittclasses :

Via l’export audio SoundCloud par exemple,  on organisera une session d’échanges avec d’autres twittclasses pour tester les créations !

Quel interface audio choisir ? 3 propositions : iRig Pro, iQ5, Sonic Port VX

Le marché des micros et interface audio est large, difficile de faire un choix, ou plusieurs. Je vous propose ici de répertorier trois références aux fonctions différents afin de préciser leurs possibilités d’usages.

iQ5 le micro efficace collé à l’iPad/iPhone

Le micro de iQ5 de ZOOM que j’ai présenté ici est un micro bénéficiant de toute ingénierie de son fabricant Pour qui connait la série H, on se retrouvera parfaitement dans les réglages d’angles de capture.

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 26-10-2014 11 25 39+

 

La qualité sonore est équivalente à la série H, de fait, aucun problème de ce côté là. Si l’on doit en trouver un, c’est surement la dangerosité d’attacher quelque chose au port lightning. Cela étant dit, la légèreté du iQ5 atténue ce danger. En même temps, il faut dire qu’à l’usage il est franchement plus pratique en classe de fixer ce micro et de lancer l’enregistrement que de brancher un cable à l’iPad et un au micro…

iRig Pro : la carte son mini

Le iRig Pro d’IK Multimedia est un couteau suisse. Il ne possède pas de micro mais est équipé d’un entrée XLR permettant l’usage des micros que l’on possède déjà. Il est aussi possible d’y entrer un instrument pourvu d’une sortie jack (guitare, clavier…). Un point intéressant est son entrée MIDI IN qui permet de relier un vieux clavier midi à une app Core Midi, j’ai détaillé cela par ici.

irig pro seul ik multimedia 04

On louera la légèreté de l’engin et son côté multifonctions. En revanche, ce qu’il manque cruellement pour moi – mais cela est lié à mon intarissable besoin de détourner les objets de leurs buts premiers – c’est une sortie casque sur l’appareil, à l’image d’une vraie carte son. Cela étant dit, cela ne manque pas du tout en classe !

 

Sonic Port VX le tout en un : micro et carte son

Le Sonic Port VX est un mélange entre les deux produits précédents. Il bénéficie d’un micro, mais nécessite un câble entre ce dernier et le terminal iOS. Les options de captures (angles) sont moins importantes.

L’interface de Line 6 possède une entrée jack et une entrée auxiliaire, là ou l’iRig pro comporte une entrée jack ou XLR. Par aillurs, le Sonic Port est équipée d’une sortie audio (me ravissant ^^).

Accessoires Sonic port

Ce dernier est tout aussi multifonctions que son cousin d’IK Multimedia. Mais il a le seul défaut d’être finalement assez important en tailleSonicPortVx nicoguitare.

Toutes proportions gardées, je parle en comparaison avec les deux autres références :

Photo 20-11-2014 16 33 26

Lequel choisir ?

Le choix s’effectue en fonction de équipement dont on dispose déjà. Si vous avez la chance d’être équipés comme les programmes le préconisent, vous disposez déjà de micros. Dans ce cas, l’iRig Pro peut être le pont entre l’iPad et le matériel existant.

Si vous ne possédez pas de micros, le Sonic Port VX et l’iQ5 auront vos faveurs. Le choix dépendra du besoin : un simple micro ? l’iQ5. Un micro et une interface son ? Le Sonic Port.

Entre les mains des élèves, l’iQ5 est transparent (en dehors du fait du danger potentiel qu’il revêt pour le port lightning…), tandis que le Sonic Port nécessite un port et son câble. Le premier sera plus adapté à l’interview alors que le second au podcast et à l’enregistrement musical. Usages qu’il partage avec l’iRig Pro qui nécessite au moins 2 câbles, forçant un usage immobile et stable.

Espérant que ce comparatif vous ai permis d’y voir plus clair.

Un micro pour iOS chez ZOOM nommé iQ5

Le micro Zoom iQ5 s’insère dans le port lightning des iPad/iPhone/iPod dernière génération et bénéficie de l’arsenal de réglages habituels chez ZOOM afin de s’adapter aux différentes situations d’enregistrement. Un must-have.

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 26-10-2014 11 26 13

Après vous avoir présenté le Sonic Port VX, qui a de sérieux atouts pour faire partie de tout studio mobile, le ZOOM iQ5 propose une alternative sérieuse et de qualité.

La petite vidéo Replay qui va bien :

Adaptation

C’est le maître mot de ce micro qui reprend la capacité de ses grands frères (la série H) à orienter le micro vers la source d’enregistrement. Pour ce faire, il faudra simplement tourner la boule du micro ou son socle pour l’adapter aux situations de capture. Le tout en orientant le point rouge vers la source, ici en mode interview :

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 01-11-2014 12 01 50

Ici en mode capture vidéo :

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 01-11-2014 12 01 12

Le poids de la bête, ridiculement léger, ne représente pas un risque de détérioration du port lightning en revanche, on restera très consciencieux lors de l’usage de l’accessoire afin d’éviter une torsion mais une fois encore, son poids léger n’est pas a priori susceptible de faciliter la dégradation.

On notera ici que pour faire de l’enregistrement type songwriting, on branchera le micro « à l’envers ». Ce que permet le port lightning qui n’a pas de sens.

Micro

Le micro est enfermé dans une boule, protégeant aussi des pop à tout va. On retrouve les possibilités d’enregistrer en angle fermé (90°), ouvert (120°) ou M-S (fonctionnant exclusivement avec l’app compagnon, HandyRecorder, qui permet d’affiner l’angle de prise).

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 26-10-2014 11 25 39

Au menu, un gain d’entrée, un curseur oscillant antre auto-gain, limit ou off.

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 26-10-2014 11 26 39

On notera également la présence d’un port usb qui rechargera le terminal iOS tout en autorisant l’usage du micro. Même si cela n’est pas pratique d’avoir un fil à la patte, on pourra poursuivre un enregistrement en cours sereinement.

iQ5 zoom nicoguitarePhoto 26-10-2014 11 26 29

La sortie casque permet d’une part d’avoir un retour du son de l’iPhone, car le port est obstrué par le micro et d’autre part, d’avoir un retour direct du micro.

Le son

Celui qui est habitué au son ZOOM, sera sur un terrain connu ! On retrouve l’exact grain sonore typique de la marque. De fait, toute confiance en la qualité de la restitution.

A vous de juger avec cette prise réalisée entièrement avec l’iQ5 :

Ou celle-ci dans laquelle seule la voix est captée par le micro de zoom.

Faut-il iCraquer ?

La seule crainte réside dans le risque que représente tout objet connecté au port lightning mais c’est à Apple qu’on le reprochera davantage qu’à Zoom qui a fait son possible pour limiter les risques. Car clairement, la taille, le poids, la qualité du Zoom iQ5 et son prix inférieur à 100€ sont autant d’atouts en la faveur de ce micro.

En passant

Une borne wifi peu chère et efficace ! La TP-Link TL-WR710n

La borne wifi TP-LINK TL-WR710N est un petit bijou de technologie qu’il serait dommage de ne pas avoir en déplacement, en classe ou en vacances ! HotSpot, serveur multimédia, lecture/écriture de périphériques USB que demander de plus ?

Il y a bien longtemps que je cherchais d’une part un produit alternatif à l’Airport Express et d’autre part, capable de lire et partager mon contenu multimédia stocké hors de l’iPad. Le TL-WR710n répond à toutes ces requêtes.

Tp-link iphonophile tlwr710n pack

Comment ça marche ?

Une petite vidéo ne fera pas de mal…

Ce boitier permet donc de créer un réseau wifi depuis une connexion ethernet et d’en faire bénéficier tout le monde ! Si vous êtes dans un endroit sans wifi, il résoudra le problème et ce, sans alourdir le sac (le TL-WR710n est ridiculement léger) et également sans se prendre la tête. Une configuration sommaire (détaillée ci-dessus) est à effectuer seulement la première fois pour que l’on n’ait plus qu’à brancher et naviguer.

Tp-link iphonophile tlwr710n avec iPhone 5

Remplaçant de l’AirPort Express ?

Cela se discute en effet car le boitier d’Apple permet de créer un hotspot depuis un port ethernet et également de brancher un ordinateur ou autre sur un second port ethernet. La vidéo de présentation ci-dessus montre que cette même possibilité existe avec le TL-WR710n.

Tp-link iphonophile tlwr710n ports

Par ailleurs, ma Surface avait du mal avec le wifi offert par l’AirPort Express (surement du à ma faible connexion). Avec le TL-WR710n, plus de problème, je peux jouir des prises de tête de Window 8.1 😉

Il faut ajouter à cela, un câble en moins par rapport au boitier pommé (ce qui pour moi est très important !).

tplink tlwr710n iphonophile branché

Toute proportions gardées, je ne suis pas assez spécialiste pour juger de la qualité du signal mais j’ai eu l’impression d’une plus grande couverture dans mon domicile que son concurrent américain.

Serveur multimédia et plus encore ?

Comprenez bien ce qu’il se passe, on reproche souvent à l’iPad de ne pas disposer de port USB, et bien le TL-WR710n met à terme à ce reproche !

J’ai utilisé l’application GoodReader pour me connecter au serveur SMB qui partageait ma clé USB.

Vous l’aurez compris je suis conquis. Tout ce que j’ai connecté au TL-WR710n a fonctionné sans encombre : iPod, iPhone, iPad, Macbook, Samsung Galaxy Mini, Surface, Kindle, Q10 : Aucun problème !

La seule inconnue qui demeure réside dans le nombre de connexions simultanées possibles, l’airport express en supporte 25.

Pour une trentaine d’euros, je crois qu’il ne faut pas se priver si tel est votre besoin! Retrouvez le TP-LINK TL-WR710N.

En passant

Une solution moins onéreuse pour diffuser l’écran de son iPad -> tutos

J’avais brièvement expliqué qu’avec une clé HDMI de type Airlink ou Tronsmart on pouvait diffuser l’écran de son iOS/Android/W8 (certains W8…) sans fil.

 

Ce qu’il faut impérativement

– 1 émetteur : iPad – iPhone – Android depuis 4.3 – W8 (certains modèles)

(EDIT: pas besoin si pas besoin d’internet ) – 1 réseau wifi (avec internet)

– 1 Clé HDMI au choix : Airlink ou Tronsmart (revue par notre ami @ticeman01)

– 1 vidéo-proj HDMI (si pas HDMI, il faudra se procurer un câble adaptateur convertisseur HDMI vers VGA)

Si vous n’avez pas de réseau wifi dans votre classe : pas de soucis !

Car la clé AirLink créé son propre réseau wifi suffisant pour diffuser l’écran de l’iPad. Mais attention, si vous souhaitez accéder à internet il vous faudra un réseau wifi et dans ce cas :

– optez pour l’Airport Express d’Apple (moins de 100€)

– ou si vous n’avez pas trop de budget, le TP-LINK TL-WR710N (29€) dont je parle ici  fera parfaitement l’affaire.

Configurer l’AirLink

Précision ici, j’ai connecté la clé AirLink à mon réseau wifi pour pouvoir accéder à internet mais cela n’est pas nécessaire pour simplement diffuser l’écran de votre iPad (voir dernière vidéo de ce billet).

Utiliser la fonction AirPlay

Ça fonctionne avec iOS8 !

Démo de la diffusion AirPlay via le seul réseau de l’AirLink

On tient là une solution n’excédant pas 70€ pour un dispositif AirPlay (=diffusion multimédia d’un terminal iOS ou OSX) portable et très simple à mettre en œuvre !

Nuance

Une nuance s’impose, la plupart des sites d’actus autour d’Apple ont royalement descendu cette clé. Pas totalement à tort mais de façon trop prononcée je trouve. La diffusion AirPlay ne souffre pas d’une latence excessive (voir vidéo ci-dessus) et me semble être convenable pour une diffusion en classe. Si vous avez vous même des retours d’utilisation je suis preneur !

En passant

Quelques promos musicales #edmus à ne pas rater aujourd’hui !! #iOS

Plusieurs éditeurs font de jolies surprises !!

Impaktor que Benoît et moi apprécions énormément passe à 0,89€. Rappelons que cette app permet de transformer toute surface en instrument de musique ! Assez addicitf et très fonctionnelle en classe.

Toutes les apps de Yonac Software passent à 0,89€ :
Les synthés de la mort qui tue 😉 Magellan,miniSynth PRO, Galileo Organ

Mais aussi une app un peu plus délurée : AirVox – Gesture Controlled Music qui permet de contrôler le son depuis ses mains…à tester !!

Thereminator pour iPhone passe aussi à ce doux prix même si l’intérêt éducatif ne me saute pas immédiatement aux yeux, en dehors du fait de travailler sur le son, en tant qu’onde.

Bon week-end !

Convertir n’importe quel document en PDF avec PDF Converter by Readdle

Convertir du texte copié dans le presse papier, une image ou un fichier office depuis Dropbox, une page web ou encore des infos de contact en PDF ? Voilà la promesse de PDF Converter. Créé par l’éditeur Readdle, elle devient vite indispensable quand on utilise régulièrement ce format.

Convertir oui, mais simplement ?

C’est la force de l’app, être simple. Envoyer le document à convertir vers l’app, ou l’importer depuis une app tierce et la conversion est lancée ! Jugez-en par vous même :

Ce tuto se trouvera dans mon cours iTunes U sur Documents by Readdle : https://itunesu.itunes.apple.com/enroll/HJS-S3W-5SA

Un iAnneau pour les musiciens, profs, élèves : iRing par IK Miltuledia

IK Multimédia lance de nombreux accessoires et apps pour les musiciens iOS, des bagues nommées iRing proposent de prendre le contrôle de l'iPad/iPhone/iPod à des fins musicale. Présentation et test.

iring_3_bg_white_2

À la recherche de l'anneau…

Proposé en trois couleurs (vert, gris, blanc), l'iRing se cale entre deux doigts. Deux sens sont possibles, chaque face contenant un motif :

iRing u doigtiRing face

À l'image d'un QRcode, chaque motif est reconnu par l'application via la caméra.

Jouer avec l'iRing

Le fait d'approcher, d'éloigner, d'évincer ou de faire apparaître l'iRing devant la caméra frontale de l'iPad agit sur des paramètres pré-déterminés.Trois applications gratuites (avec achats in-app), iRing Music Maker, iRing FX/Controller et iKlip Stage proposent autant d'utilisations différentes en incluant nativement la prise en charge des anneaux.

 

iRing Music Maker : création/composition/jeu en direct

Comme à son habitude, IK Multimédia donne un intérêt décuplé à ses apps gratuites avec les achats in-app. Un peu frustrant lorsque l'on a déjà investit dans les anneaux il faut bien l'avouer. Du coup, l'intérêt créatif et musical de cette app en prend un sacré coup même si l'on appréciera faire mumuse un bon moment avec iRing Music. Enseignant et papa, j'ai tout de même trouvé une utilisation pour les élèves et les enfants tout à fait suffisante avec l'app gratuite.

 

iRing FX, l'ami du DJ

Cette app est vraiment fun. Elle permet de piloter des effets depuis les anneaux en direct. iRing Music le fait aussi mais seulement au sein de son app. Avec iRing FX, on peut piloter n'importe quelle app pourvue de la compatibilité Inter App Audio ou Audiobus et ça devainte vraiment sympa. Hélas, les effets inclus dnas l'app gratuite sont limités au filtre. Intéressant tout de même mais rageant de la part de l'éditeur.

 

iKlip Stage, l'indispensable du iMusicien

L'IRIG-BlueBoard permet de tourner les pages d'une partition comme je vous l'avais présenté avec forScore dans cet article.

L'app iKlip Stage, lecteur de partition, peut évidemment être pilotée par ce pédalier. Cependant, guitaristes ou pianistes ont déjà un certain nombres de pédales à gérer. En ajouter un de plus n'est donc pas forcément une bonne nouvelle. C'est là que l'iRing apporte une solution plus que simple !

 

Mon précieux…a un prix certain

Si l'on n'est pas transcendé par l'intérêt de l'iRing avec son app iRing Music, on appréciera à coup sûr les fonctionnalités d'iRing FX ou d'iKlip Stage . L'une permettant d'agir en direct sur des effets en direct et l'autre permettant d'utiliser l'iPad comme partition naturellement et sans jongler avec les pédales pour nous autres guitaristes. On déplorera quand même le minimum offert, en termes de fonctionnalités gratuites, dans les apps même si l'enregistrement des anneaux ouvre quelques (très légères) fonctionnalités supplémentaires. En somme il faudra investir pour jouir pleinement d'un accessoire dans lequel on a déjà investit…Vraiment dommage. Même si j'avoue être assez fan de ces anneaux au quotidien.

L'iRing trouvera donc malgré tout son usage quelque soit le public concerné, un accessoire simple, peu onéreux à l'achat (trentaine d'euros) et très pratique.

 

En passant

Plus besoin de port USB sur l’iPad ! En route vers l’ère #PostPC (le Mobile Lite Wireless G2 de @Kingstontech)

Le MobileLite Wireless G2 de Kingston met un terme au manque du port USB sur l’iPad et fait même bien plus !

Depuis mes débuts dans l’enseignement, j’enseigne en classe avec l’iPad. L’un des écueils que j’ai dû contourner était le manque d’un port USB. Il n’était certes pas quotidien qu’un élève ait besoin que je lui dépose un document sur sa clé (jusqu’à la classe inversée…), mais il était fréquent qu’un élève présente à la classe un document qu’il avait sur sa clé. J’ai jusque-là contourné le problème en différant l’opération ou en bénéficiant de l’éventuel (et rare) ordinateur présent, fonctionnel et connecté à internet.

Mon_nouveau_chouchou_le__MobileLiteWirelessG2_by__kingstontech

Cela n’est maintenant qu’un vilain souvenir ! Pour peu que le périphérique USB (clé usb ou carte SD) soit formaté au bon format (FAT, FAT32, NTFS, exFAT : mais nul besoin de se poser la question, branchez la clé et voyez si elle apparait), il est possible de lire, de copier et de déposer des fichiers avec le jouet de Kingston.

On voit aussi la possibilité de décharger l’iPad vers un disque dur externe, par exemple.

Et c’est pas fini

Oui car cet objet permet également :

–  de créer un réseau wifi, en insérant simplement un câble ethernet dans l’entrée prévue à cet effet :

– de charger la batterie de son iPad/iPhone ou n’importe quel terminal lié à un port USB (le G2 dépend également de cette batterie pour fonctionner, un douzaine d’heure d’autonomie annoncée)

– de conserver le bénéfice d’une éventuelle connexion wifi, le G2 se configurant comme un pont wifi (voir mon tuto de configuration)

Quels intérêts pédagogiques ?

Comme précisé dans mon intro, outre le fait de se dispenser de l’ordinateur en classe et donc d’alléger le sac, ce sont bien les possibilités d’échanges de fichiers, d’autonomie de l’engin (des câble en moins) et une adaptation à chaque élève qui m’intéressent. Qu’ils aient un samsung ou un window phone, les smartphones autres que Apple sont souvent pourvus d’une carte micro sd. Carte que je pourrais charger de mon contenu (vidéo de cours notamment) ou lire pour présenter les travaux de mes chères têtes blondes.

Par ailleurs, c’est aussi un chouette moyen d’échanger des fichiers (en toute légalité : les listes et plans de classes toussa) entre collègues sans avoir à disposer d’un ordinateur.

Et pour les copains podcasteurs de @nipedu ?

Et bien ils pourront insérer la carte SD du Zoom H2 dans le Mobile Lite, envoyer le contenu directement dans GarageBand (ou autre ;-)) et ainsi ne plus transporter leur mac !

Enfin, sachez qu’il existe une version moins onéreuse de joujou, le Mobilelite Wireless MLW221il est dépourvue du port ethernet (destiné à créer un hotspot) et apparemment une batterie interne moins importante. Cela dit, les fonctions de lecture/écriture restent les mêmes.

Voilà !

Mon cours iTunes U sur Documents by Readdle en ligne !

Je vous parle de Documents depuis quelques semaines, j’ai donc compilé dans un cours iTunes U les astuces autour de cette app.

Voici le cours, inscrivez-vous ! https://itunesu.itunes.apple.com/enroll/HJS-S3W-5SA

Au menu :

– Synchroniser ses clouds

– Utiliser la fonction téléchargements

– Partager ses fichiers entre plusieurs terminaux

– Et bientôt, les apps extension !

 

Sans jamais cesser de te remercier Ghislain (@lannoy29) pour cette merveille d’app…

En passant

Une solution moins onéreuse pour diffuser l’iPad sur vidéo proj ? C’est parti !

Juste une annonce parce que vous êtes impatients !

MacWay a sorti hier sa clé Airlink
qui permet à partir d’un réseau wifi et d’un vidéo-proj HDMI de diffuser en Airplay son écran pour moins de 40€ !

Rappelons-le, une Apple Tv c’est 85€…

En attendant un tuto détaillé, ce qu’il faut absolument :

– 1 iPad 😉

– 1 réseau wifi (avec internet)

– 1 Airlink

– 1 vidéo-proj HDMI (si pas HDMI, il faudra se procurer un adaptateur HDMI-VGA, comme le Kannex)

Si vous n’avez pas de réseau wifi dans votre classe, optez pour l’Airport Express d’Apple (moins de 100€) ou si vous n’avez pas trop de budget, le TP-LINK TL-WR710N
(29€) dont je vous reparlerais bientôt fera parfaitement l’affaire.

On tient là une solution n’excédant pas 70€ pour un dispositif AirPlay (=diffusion multimédia d’un terminal iOS ou OSX) portable et très simple à mettre en œuvre !

A bientôt pour un tuto détaillé !

 

TwistedWave : l’équivalent d’Audacity sur iPad !

TwistedWave Audio Editor – TwistedWave contient de très nombreux outils utilisés sur ordinateur avec le logiciel Audacity, ou du moins, suffisamment pour faire la comparaison avec ce dernier. Découverte dans ce billet d’une app, indispensable pour le prof et l’élève !

 

Depuis le temps que je patiente dans cette chambre.. Oups, Cabrel sort de ce corps ! Depuis le temps que l’on cherche un équivalent à Audacity ! Même si je ne suis pas fan de son ergonomie sur ordinateur, il faut lui reconnaître certaines vertues d’efficacité et une prise en main relativement simple. TwistedWave va encore plus loin en terme d’expérience utilisateur car l’exploitation du tactile décuple la simplicité d’usage pour nos têtes blondes.

 

 

Ce premier aperçu montre l’interface principale. Le curseur du haut correspond au volume général, la première vue est la globale tandis que la seconde est la vue de travail. En bas se trouvent plusieurs outils, que l’on désignera comme principaux (lecture, enregistrement, boucle, copier/couper,coller, fade in et out, annuler, dés-annuler, crop et Audiocopy).

 

Après avoir saisi comment utiliser l’app au doigt, il est difficile de se remettre à la souris…Jugez plutôt :


En plus de ces manipulations sommaires, on trouvera les possibilités d’agir sur le son au moyen d’effets d’amplification, de normalisation, d’insertion de silence, de changement de hauteur et de vitesse, réverbe, délay, reverse, EQ en pagaille, stéréo/mono et taux d’échantillonnage !

 

 

Les possibilités d’export sont complètes, nombreux formats :

Nombreuses destinations :

 

Alors certes le prix est certain (8,99€) mais c’est une app essentielle à mon humble avis. J’ai pas mal cherché, pas mal essayé, et TwistedWave Audio Editor – TwistedWave m’a convaincu dans sa simplicité d’utilisation et surtout dans son efficacité.

Je reviendrais prochainement sur son cas pour entrer un peu davantage dans les effets.

À bientôt donc !

Vidéo

Créer un modèle GarageBand prêt à l’emploi !

Nombreux sont les enseignants qui déplorent l’impossibilité de démarrer un projet GarageBand sans quelques opérations rébarbatives…

Que ce soit pour enregistrer une émission radio, créer un podcast ou tout autre projet vocal simple, il est nécessaire de désactiver le métronome, le décompte, activer la durée automatique…Autant de barrières qui doivent être ôtées pour que les élèves puissent créer en tout sérénité.

Voici donc un petit tuto vous proposant de réaliser une fois pour toutes ces opérations en créant un modèle vierge prêt à être dupliqué, l’élève n’aura plus qu’à dupliquer le modèle :

Pour ceux qui n’auraient pas compris ou ceux qui ont la flemme ;-), voici le modèle à dupliquer (ne soyez pas surpris, le décompte reste activé par défaut).