Du bon usage des QR codes

Du bon usage des QR codes…

Nos élèves sont de plus en plus équipés de smartphones et sont ainsi à même de lire des codes QR. Facilitant d’une part l’accès à une ressource de forme variée (j’y reviendrais), cet outil évite le passage, souvent chronophage, du recopiage d’URL.

Ayant compris son utilité pédagogique grâce à un article du prof geek proposant d’insérer un fichier son dans un document papier, les usages de cet outil sont multiples et originaux mais impliquent une certaine organisation et des écueils à éviter. Partage d’une expérience.

Capture d’écran 2013-03-25 à 05.00.19

 Les usages

Avant, je renseignais sur mes cours papiers les liens youtube des oeuvres que nous étudions en cours sans conviction qu’ils soient consultés. Cependant, de nombreux élèves consultaient ma chaîne à leur destination.

Mais, depuis quelques mois je publie mes cours à leur destination, dès lors, l’insertion de liens sur un fichier PDF devenait pertinent. Toutefois, cela l’était pour ceux qui faisaient l’effort de télécharger le cours.

Donc, la solution du code QR imprimable directement sur le cours papier me semblait être une solution directe d’accès aux ressources complémentaires du cours.

Ainsi, j’ai commencé à insérer ces codes bi-colores quasiment à chaque page du cours (bien trop lourd!), pour indiquer :

– le lien de téléchargement du cours numérique

– la playlist youtube de la séquence

– une consigne orale ou un podcast (le code dirigeant directement vers Dropbox)

– une ressource complémentaire

Les élèves s’empressaient de les flasher mais n’y trouvaient pas grand intérêt une fois l’excitation de la découverte passée !

Je vais donc réduire la production de codes afin de n’en mettre plus qu’un : celui de la note de cours créé sur Evernote. Note dans laquelle les élèves peuvent retrouver le lien du cours à télécharger, les liens des vidéos de cours, les cours complétés, les productions, les écoutes…

Comment générer un code QR ?

Il y a pléthore d’interfaces web proposant ce service : goqr.me (captures de l’article provenant de cette interface) pour n’en citer qu’une. Une recherche sur votre navigateur vous en indiquera bien d’autres.

Il suffit alors de renseigner le contenu à générer : texte, Url…Le code est généré automatiquement et peut-être téléchargé gratuitement.

Il existe également des applications pour en créer depuis iOS : Qrafter par exemple.

Comment le lire ?

Les terminaux iOS et Android lisent les QR codes avec des applications gratuite à télécharger ici par exemple.

Pour lire un code QR sur un ordinateur, c’est un brin moins simple…Il faut télécharger le navigateur Chrome et utiliser le plugin QReader, le tout gratuit bien entendu.

Conclusion

On l’aura compris, l’intérêt du code QR est de rendre accessible en un flash un contenu déterminé. Il faudra simplement veiller à diriger les élèves vers un point le plus pertinent possible !

Nota Bene : raccourcir l’URL oui mais…

L'URL raccourci du blog est plus 'simple' que celui du haut de l'article dont l'URL est entier

L’URL raccourci du blog est plus ‘simple’ que celui du haut de l’article dont l’URL est entier

Plus l’URL est long plus le code est complexe à déchiffrer par les terminaux mobile. De fait, j’ai utilisé des services de raccourcissements d’URL. Aucun problème jusque là.

Mais pour donner accès aux contenus à tous les élèves, comprendre : à ceux qui n’ont pas de smartphone, j’ai pris soin d’indiquer le lien raccourci à côté du code QR. Erreur !!!

Ne me demandez pas pourquoi mais le fait de cliquer sur ces liens raccourcis mène vers la destination désirée par contre, recopier ces URL raccourcis conduit sur des sites tout à fait différents et parfois peu recommandables pour nos élèves…

A bon entendeur !

Mon éducation musicale avec l’iPad ?

IMG_0942Introduction

Après plusieurs essais de plateformes, de thèmes, de mise en forme, je me lance !

Mon éducation musicale

Car je ne prétends pas être Le représentant national de l’éducation musicale en France. Précisons de laquelle il s’agit : l’éducation musicale et chant choral en collège.

Avec l’iPad ?

Car j’ai quasiment commencé à enseigner avec l’iPad entre les mains et puis qu’à part Ghislain Dominé et son excellent Guide de l’iPad à l’usage des enseignants, je n’ai trouvé que peu (voire pas) de présentations des possibilités de l’iPad en éducation musicale.

Le contenu

La volonté de faire partager mes expériences, idées et erreurs afin d’abord de ne pas les oublier mais également de contribuer à la mise en commun des idées, des réflexions. J’ai moi-même bénéficié de l’expérience de professeurs (géniaux) tels que François Lamoureux, Yann Houry, Ghislain Dominé (déjà cité) et bien d’autres. Il me semble donc un juste retour que de les remercier et d’apporter le point de vue de ma matière ou plutôt, mon point de vue sur ma matière !