En passant

Une petite enceinte (pas bluetooth) mais très sympa quand même ! X-Mini

Que ce soit pour avoir un rendu direct hors casque ou pour diffuser de la musique, j’ai souvent besoin d’un peu plus de puissance que les enceintes de mon iPhone/iPad. Du coup, la toute mini (et mimi) enceinte X-Mini II répond parfaitement à mon besoin !

xmini

Suffisamment puissante pour mon usage personnel, elle s’avère être d’un grand secours dans la voiture pour satisfaire la dose quotidienne de Princesse des neiges  (« libéréeeeeee délivréeeeeee ») nécessaire pour mes louloutes 😉

J’aime aussi le fait qu’elle rentre dans la poche, se déplie et hop !

http://instagram.com/p/tC_D_Bo9vQ/

Je ne vous cache pas que je m’en sers aussi pour écouter mes podcasts en repassant en faisant la vaisselle (si si!!).
Une petite démo :
http://instagram.com/p/tC8FUpI9rJ/

En passant

Plus besoin de port USB sur l’iPad ! En route vers l’ère #PostPC (le Mobile Lite Wireless G2 de @Kingstontech)

Le MobileLite Wireless G2 de Kingston met un terme au manque du port USB sur l’iPad et fait même bien plus !

Depuis mes débuts dans l’enseignement, j’enseigne en classe avec l’iPad. L’un des écueils que j’ai dû contourner était le manque d’un port USB. Il n’était certes pas quotidien qu’un élève ait besoin que je lui dépose un document sur sa clé (jusqu’à la classe inversée…), mais il était fréquent qu’un élève présente à la classe un document qu’il avait sur sa clé. J’ai jusque-là contourné le problème en différant l’opération ou en bénéficiant de l’éventuel (et rare) ordinateur présent, fonctionnel et connecté à internet.

Mon_nouveau_chouchou_le__MobileLiteWirelessG2_by__kingstontech

Cela n’est maintenant qu’un vilain souvenir ! Pour peu que le périphérique USB (clé usb ou carte SD) soit formaté au bon format (FAT, FAT32, NTFS, exFAT : mais nul besoin de se poser la question, branchez la clé et voyez si elle apparait), il est possible de lire, de copier et de déposer des fichiers avec le jouet de Kingston.

On voit aussi la possibilité de décharger l’iPad vers un disque dur externe, par exemple.

Et c’est pas fini

Oui car cet objet permet également :

–  de créer un réseau wifi, en insérant simplement un câble ethernet dans l’entrée prévue à cet effet :

– de charger la batterie de son iPad/iPhone ou n’importe quel terminal lié à un port USB (le G2 dépend également de cette batterie pour fonctionner, un douzaine d’heure d’autonomie annoncée)

– de conserver le bénéfice d’une éventuelle connexion wifi, le G2 se configurant comme un pont wifi (voir mon tuto de configuration)

Quels intérêts pédagogiques ?

Comme précisé dans mon intro, outre le fait de se dispenser de l’ordinateur en classe et donc d’alléger le sac, ce sont bien les possibilités d’échanges de fichiers, d’autonomie de l’engin (des câble en moins) et une adaptation à chaque élève qui m’intéressent. Qu’ils aient un samsung ou un window phone, les smartphones autres que Apple sont souvent pourvus d’une carte micro sd. Carte que je pourrais charger de mon contenu (vidéo de cours notamment) ou lire pour présenter les travaux de mes chères têtes blondes.

Par ailleurs, c’est aussi un chouette moyen d’échanger des fichiers (en toute légalité : les listes et plans de classes toussa) entre collègues sans avoir à disposer d’un ordinateur.

Et pour les copains podcasteurs de @nipedu ?

Et bien ils pourront insérer la carte SD du Zoom H2 dans le Mobile Lite, envoyer le contenu directement dans GarageBand (ou autre ;-)) et ainsi ne plus transporter leur mac !

Enfin, sachez qu’il existe une version moins onéreuse de joujou, le Mobilelite Wireless MLW221il est dépourvue du port ethernet (destiné à créer un hotspot) et apparemment une batterie interne moins importante. Cela dit, les fonctions de lecture/écriture restent les mêmes.

Voilà !

En passant

Une solution moins onéreuse pour diffuser l’iPad sur vidéo proj ? C’est parti !

Juste une annonce parce que vous êtes impatients !

MacWay a sorti hier sa clé Airlink
qui permet à partir d’un réseau wifi et d’un vidéo-proj HDMI de diffuser en Airplay son écran pour moins de 40€ !

Rappelons-le, une Apple Tv c’est 85€…

En attendant un tuto détaillé, ce qu’il faut absolument :

– 1 iPad 😉

– 1 réseau wifi (avec internet)

– 1 Airlink

– 1 vidéo-proj HDMI (si pas HDMI, il faudra se procurer un adaptateur HDMI-VGA, comme le Kannex)

Si vous n’avez pas de réseau wifi dans votre classe, optez pour l’Airport Express d’Apple (moins de 100€) ou si vous n’avez pas trop de budget, le TP-LINK TL-WR710N
(29€) dont je vous reparlerais bientôt fera parfaitement l’affaire.

On tient là une solution n’excédant pas 70€ pour un dispositif AirPlay (=diffusion multimédia d’un terminal iOS ou OSX) portable et très simple à mettre en œuvre !

A bientôt pour un tuto détaillé !

 

En passant

Une enceinte d’appoint puissante, pratique, légère, ça existe ? Oui chez Kit Sound !

Certains accessoires tiennent plus du geek que du pratique mais pour le coup, j’ai été bluffé par la pertinence de l’enceinte KitSound Surround pour dépanner en classe sans oublier bien sûr, le loisir…

 

 

Puissante

L’enceinte possède deux options de son : normal et surround.

Le second mode offre une spatialisation du son et une amplification permettant à l’enceinte de rayonner sans problème dans une salle de classe. Alors attention, il ne s’agit pas de remplacer une paire d’enceintes mais pour ceux qui comme moi changent de salle régulièrement et n’ont pas d’enceintes dans chaque salle, la puissance fournie est très raisonnable pour diffuser de la musique et plus largement podcast, voix parlée, films (qui diffuse des films à ses élèves ? Je parlais d’une heure de pause bien sur 😜).

 

Pratique

Sa fonction support (les molettes permettent d’ajuster la taille) :

Permet de poser un iPad :

Un iPhone :

Ou n’importe quel terminal pourvu d’une entrée jack. Et oui ! Aussi surprenant que cela puisse paraître, la KitSound Surrond n’est pas Bluetooth ! J’ai beaucoup ri une fois que j’ai compris que je ne la trouverais jamais dans la liste de mes terminaux Bluetooth sur l’iPhone ! Alors adieu le sans fil mais au final, ce n’est pas ce qu’on lui demande puisque l’enceinte sert de support ! De plus, cet élément sera à prendre en compte pour les « sans-ondes » à la recherche d’enceintes d’appoint.

Son transport est facilité par les ergots de support qui se plient :

Qualité

Je l’ai précisé, on ne s’attendra pas à des enceintes de monitoring mais la justesse de ces enceintes est plus qu’acceptable à ce prix ! Pour une trentaine d’euros, la KitSound Surrond saura amplifier avantageusement le son des iJouets pour regarder un film, un match et donc dépanner en classe !

En passant

{GEEK} Diffuser sa musique sans fil avec le DockBoss

L’iPad ou l’iPhone invitent à la mobilité, mais il n’est pas toujours simple de trouver comment diffuser son contenu multimédia sans fil. Pas toujours de réseau wifi ni de récepteur AirPlay notamment.

Voici un petit accessoire qui rendra des services à ceux qui n’ont justement pas de wifi dans leur classe : le récepteur sans fil dockBoss.

Récepteur sans fil Mobile Fun Mon education musicale avec l ipad

Le dockBoss reçoit le son envoyé en bluetooth depuis un iPhone, iPod ou iPad. Il se connecte sur un port dock Pin-30, c’est à dire les ports des terminaux antérieurs à l’iPhone 5 et l’iPad 4 :

 

Récepteur musique sur dock Mon education musicale avec l ipad mobile fun

Cet accessoire se limite donc au possesseurs d’enceintes avec un port dock de ce type. Si vous en êtes le dockBoss pourra être la solution à la mobilité !

Toutefois, la question de la diffusion du son et/ou de la vidéo semble être problématique pour beaucoup, je me lancerais donc prochainement dans un document synthétisant les différentes possibilités de diffusion sonore, contraintes, avantages…

 

En passant

{GEEK} Une mini-caméra portative HD pour la classe !

Dans cette nouvelle catégorie GEEK du blog, je vous présenterais quelques accessoires ou apps que j’utilise en classe et/ou avec mes élèves, plutôt classés dans la sphère geek de la force ;-).

Je commence donc avec la caméra Intempo Action chez MobileFun. Une petite caméra qui filme en 720p, équipée d’un capteur 5MPx et dont les dimensions et accessoires fournis en font un outil répondant à pas mal de mes besoins !

intempo pack
Acheter une GoPro est un investissement important pour le budget annuel…mais afin de réaliser un projet mêlant cartographie et son, dont je vous reparlerais sur le blog, je cherchais une caméra capable de filmer en HD tout en étant étanche et résistantes aux chocs. Car aller filmer en extérieur, iPad mini en main est un risque, que j’ai pris, que j’ai regretté (quand l’un d’eux est tombé), que j’ai apprécié (quand j’ai vu la qualité des rush) ! Seulement, lorsque le temps est brumeux ou que quelques gouttes ont décidé de rencontrer notre petite sortie, sans les coques Survivor, les iPad sont consignés à l’intérieur ! Et les élèves aussi (eux ne peuvent pas être protégés par des coques Survivor !!) mais avec une capuche, on peut envisager d’aller faire quelques captures et mesures entre deux gouttes (non je ne suis pas fou, je ne les sors pas sous la pluie…). Trêve de digressions, passons au concret.

La caméra Intempo est plus petite qu’un smartphone, elle se glisse dans la poche :

Intempo 360 Mobile fun Mon education musicale avec l ipad

Équipée de différents supports, plutôt prévus pour les sports (vélo notamment), on en détournera les usages à des fins pédagogeek, comme par exemple filmer l’évaluation du chant de classe  avec un pied micro (au lieu de le faire avec mon iPhone…) :

INtempo Mobile fun support micro
Ou carrément la positionner en hauteur grâce aux fixations pour casque de vélo !

Sangle casque vélo Intempo

Question son il ne faudra pas attendre des miracles mais ce n’est pas ce qu’on lui demande, par contre niveau image, je suis agréablement surpris par la qualité. Le fichier créé est un AVI, donc pas nativement lu par l’iPad mais que l’on pourra lire avec VLC et convertir au besoin.

Une petite caméra bien pratique donc, qui se révèlera astucieuse avec ses nombreux accessoires associés et rendra bien des services lorsqu’il s’agira pour les élèves de capturer sans risque et rapidement quelques instants de classe !

 

En passant

Comment télécharger et exploiter une vidéo créée avec #Voice d’Adobe (version mixte : iPad/ordinateur))

Adobe a eu la bonne idée de sortir une app au potentiel pédagogique énorme. Intelligemment nommée Voice (surement en rapport avec la finale de The Voice hier ;-)), elle est sortie le 8 mai 2014. Surement le meilleur moment pour que les profs la téléchargent ! Qui a dit qu’on ne bossait que 18h par semaine ? S’il y a encore des médisants…

Bref, le problème c’est que les vidéos créees par l’app sont hébergées sur le cloud d’Adobe et donc non exportables.

Voici donc un bout de solution qui évoluera dans les prochains jours, heures, minutes…

1.) Récupérer la vidéo avec Amerigo pour iPad

Premier problème, l’app Amerigo a été retirée de l’AppStore, mais nous cherchons activement un remplaçant.

Si vous avez la chance de la posséder, visionner la vidéos suivante. Elle explique comment récupérer la vidéo créee par Voice au format .TS. Format qui, hélas n’est pas lisible correctement sur nos iPad en dehors de l’app VLC.

Au passage, feu Amerigo permettait de récupérer quasiment toutes les vidéos provenant notamment de Youtube et consor.

2.) Exporter vers Vimeo

François Lamoureux avait trouvé l’astuce : Vimeo accepte d’uploader le format .TS.

Plusieurs solutions pour uploader sur Vimeo mais je vous donne la plus simple à mon sens.

Vimeo propose d’uploader directement des vidéos depuis un dossier Dropbox. Autrement dit, tout ce que vous mettrez dans un dossier de votre choix sera uplodé. Pour ce faire, se rendre dans son espace, puis Apps, cocher l’option et choisir le dossier :

Upload viméo dropbox

Dès lors, depuis Amerigo dans lequel on aura téléchargé la vidéo ou format .TS, on exporte cette dernière dans le dossier Dropbox prévu pour uploader dans Viméo :

Export Dropbox Amerigo

3.) Télécharger en .MP4 avec l’extension Download Helper pour FireFox

La vidéo va être uploadée sur Vimeo.

Une fois cela fait, ouvrir le navigateur Firefox sur mac ou pc.

Avoir au préalable installé le plugin Download Helper et là, magie : la vidéo peut-être téléchargée au format MP4, la rendant exploitable partout : blog, ipad, iBook…

Download helper voice

Souci : Amerigo n’est plus. On cherche…

En passant

#LePCR : un beau projet francophone international et interdisciplinaire

Le projet de ré-écriture du conte Le petit chaperon rouge a pris fin, voici un petit retour d’expérience avec mes élèves lors de la participation à ce projet.

Le projet final !

Sans plus attendre, voici le projet fini :

Notre participation : chant, sons, voix

Ma classe de 6e avait pour rôle de chanter dans la chorale de 14 classes !

Puis d’imaginer, de créer ou de trouver des bruitages pour accompagner les images et le texte écrit collaborativement par les autres classes. Avec 1h par semaine de cours, ce fut un vrai challenge d’efficacité qu’ils ont relevé avec brio.

Lepcr recherche sons

Par binôme pour chaque page du conte, ils ont annoté, réfléchi, proposé des sons puis les ont enregistré (sur Evernote) ou à défaut, ont passé le relais à une classe de 4e. Ces derniers sont allés puiser dans des banques de sons libres de droits pour trouver les bruitages que nous ne réussissions pas à créer par nous même.

Cette même classe de 4e a enregistré les voix du loup que l’on entend au cours de l’histoire et durant la chanson.

Brigitte est magique

J’avais suivi de loin l’an dernier ce beau projet. Lorsque sa reconduite fut annoncée, mon intérêt pour y participer était donc très présent ! Je ne sais plus trop comment s’est déroulé l’échange donnant vie à cette participation mais j’ai été époustouflé par la gestion d’équipe de Brigitte Léonard. Présente et disponible, ultra organisée, encourageante, bienveillante, hyper efficace, créative, maitrisant parfaitement les moyens de communication et toute la partie technique de montage audio, vidéo !

Quand on est chapeauté par une personne de ce calibre dans une équipe, on ne peut qu’être efficace et investit soi-même. Je n’ai pas eu l’occasion de remercier Brigitte pour ce que j’ai appris d’elle en terme de management en suivant le projet. J’en profite donc au travers de ce petit billet.

Et j’avoue que j’apprécierais beaucoup être dirigé par des personnes ayant autant de qualités dans la gestion d’équipe, Brigitte, il faut qu’on en discute ! Comment fais-tu ?!

Afin d’illustrer quelque peu cet enthousiasme, je vous encourage à consulter un article présentant le projet : ici, et à cliquer sur la balise #LePCR sur Twitter.

En passant

Symphony Pro / Notion : créer, éditer, jouer des partitions sur iPad

Applications de notation musicale pour iPad, Symphony Pro et Notion, sont des références incontournables pour qui veut créer, éditer, ou jouer des partitions sur la tablette pommée. Un petit billet pour donner l’avantage à l’une des deux et vous offrir un petit cadeau (enfin 4) !

J’utilise l’application Notion depuis plusieurs mois sans être très à l’aise avec la saisie, mais en appréciant la panoplie respectable des options de création, les efforts ergonomique et la qualité des sons inclus dans l’app.

Je dois pourtant avouer que la récente mise à jour de Symphony Pro, adoptant le design d’iOS7 lui donne un avantage certain dans l’ergonomie de saisie par rapport à sa concurrente. Le tout en adoptant un poids bien inférieur (1,6 Go contre 360Mo) :

Pour être franc, je suis réconcilié avec la saisie musicale sur iPad qui prend enfin sens grâce à cette app. Utilisateur historique de Finale, j’avais atteint une dextérité que je peinais à retrouver sur tablette alors que les applications semblaient avoir le potentiel pour offrir un expérience utilisateur cohérente. Je pense que l’on a maintenant atteint un niveau de performance vraiment honorable. Avantage Symphony Pro donc, mais à charger de revanche pour la prochaine MAJ de Notion !

Pour finir

Au détour d’un tweet, j’ai pris contact avec la boîte d’édition de l’application Symphony Pro. L’éditeur m’a surpris pour sa disponibilité, son écoute et sa générosité pour essayer l’application et même faire partie de l’équipe de bêta testeurs ! À cette occasion, j’ai quelques licences à vous offrir si vous souhaitez également tester cette app. Vu son prix d’achat, ça vaut le coup, enfin le coût !!

Laissez un commentaire avec une adresse mail et je me ferais un plaisir de vous envoyer ce cadeau.

En passant

StickAround pour iPad, un formidable outil pédagogique pour la musique !!

L’éditeur Morris Cooke est bien connu des enseignants qui utilisent les tablettes grâce à ses  applications incontournables : Explain Everything (iOs et Android) et Final Argument (iOS). La nouvelle venue se nomme Stick Around, on était en droit d’espérer que cette dernière soit à la hauteur des deux précédentes.

Une Stick around

Et effectivement, en plus d’une app très bien ficelée et à la portée des élèves pour la création, Tony Vincent, le concepteur de l’app, est hyper disponible pour échanger sur les éventuelles  évolutions et remarques que l’on souhaite soulever.

Passons aux choses sérieuses

Le principe de jeu est de déplacer des étiquettes dans des zones de réponses. On pourra créer soi-même les « puzzles » ou bien les faire créer aux élèves tant leur création est simple.

Stick around éducation musicale

Ces étiquettes sont capables :

– de prendre une forme imagée et découpée avec précision (un instrument de musique par exemple)

– d’intégrer du texte

– un URL renvoyant les élèves vers une ressource internet

– d’être augmentées d’une flèche (pour pointer une zone de réponse très petite)

– peuvent contenir de l’audio (enregistrement « vocal »)

Photo_01-02-2014_17_57_56-2

Détournement

C’est ce dernier point qui était pour moi une limite.  En langue vivante, il peut être intéressant d’entendre un mot prononcé en anglais afin de déplacer l’étiquette sur le bon mot écrit. Mais en éducation musicale, il me fallait des extraits audio.

(edit du 17/12/14, une mise à jour de l’astuce avec un autre système plus simple existe, détaillée ici)

On pourrait se contenter de diffuser l’extrait et de le capter avec le micro de l’iPad, mais la qualité n’est pas extraordinaire. C’est donc à l’aide de l’iRig Pro d’un iPad et d’une source audio pour diffuser les extraits que je vous propose un moyen d’insérer de l’audio dans les étiquettes.

irig pro seul ik multimedia 04

Après avoir relié l’iRig Pro à l’iPad via le port Lightning, il faut relier la source audio à l’interface audio (éventuellement à l’aide d’un adaptateur) :

IMG_4814

Il ne reste plus qu’à lancer l’enregistrement et démarrer la lecture de l’extrait. On pourra régler le volume grâce à la molette de l’iRig et son témoin lumineux indiquant le bon niveau de volume.

Et pour finir, voilà le travail, avec un jeu de reconnaissance des familles d’instruments basé sur Le guide l’orchestre de Britten (je vous transmets le puzzle avec plaisir sur simple demande! Pour l’ouvrir, il faut un iPad avec l’app Stick Around) :

Photo 01-02-2014 17 57 56

En passant

Un serveur WebDav comme ENT ponctuel pour du BYOD tout systèmes ! Sortez les portables !

Grâce à l’application Documents by Readdle, un astucieux pas à pas de Ghislain Dominé nommé « un hotspot pédagogique« , et du wifi, le BYOD prend une nouvelle dimension.

Intituler un article avec 3 mots incompréhensibles commence mal ! Mais n’ayez crainte, rien de bien compliqué.

BYOD (bring your own device) : utilisation de smartphones et tablettes des élèves en cours.

Avant

Jusqu’à présent, lorsque je demandais aux élèves d’utiliser leurs terminaux (smartphones, lecteurs mp3, iPod ou tablettes) en cours, il s’agissait  :

– de chercher dans leur bibliothèque musicale si l’on retrouvait le paramètre étudié au moment du cours (exemple : avez-vous de la musique binaire ou ternaire dans votre joujou ?)

– de prendre en photo ou filmer certaines choses (des pas de danses, un schéma…)

– de prendre ou créer des notes vocales ou texte.

– ou de faire des recherches.

Maintenant

A l’aide d’un réseau wifi partageable avec les élèves (dans mon cas un réseau créé avec mon Mac, l’AirPort Express ou encore mon iPhone via le partage de connexion), on peut créer un serveur WebDav depuis l’iPad sans aucune manipulation complexe !!

Ainsi, les élèves peuvent accéder à des ressources de tout type à partir de n’importe quel terminal équipé du wifi.

Côté prof

Il faut :

– rejoindre le réseau wifi avec l’iPad,

– ouvrir l’application Documents dans laquelle on aura préalablement inséré les ressources à destination des élèves (photos, vidéos, musique, PDF et presque tout ce que vous voulez).

Documents by readdle

– et la première fois seulement, toucher la roue crantée :

Photo_01-02-2014_18_35_03-3

Puis l’onglet Wi-Fi (1), la case « Aide sur le Wi-fi Drive » (2) :

Photo_01-02-2014_18_36_09-4

Et enfin n’importe lequel des liens qui sont affichés les systèmes d’exploitation pour connaître l’adresse de votre serveur WebDav :

Image_01_02_2014_20_17_collée-5

Cette adresse est celle qui doit être renseignée par les élèves.

Côté élève

Les élèves doivent :

– se connecter au réseau wifi

– renseigner le mot de passe (le cas échéant)

– taper dans la barre d’adresse (et pas dans Google…) l’adresse de votre WebDav.

Une fois cela fait, il faut autoriser chaque élève à se connecter au serveur puis tous auront accès aux ressources soigneusement concoctées :

Photo webdav

Il faut dire que dans mon cas, ayant 5 ipad pour 30 élèves, faire des groupes de 6 n’est pas optimal pour garantir un investissement de tout le groupe. Cette solution permet donc de restreindre le nombre d’élèves par groupes et ouvre de nombreuses perspectives !

Telle que la création finale de vidéos avec l’application Tellagami, est compatible iOS et Android.

PS : hélas, les terminaux Android de mes élèves n’étaient pas compatibles…Ah Android…sans mauvaise blague, les iPhone et autres iPod ont pu télécharger l’app et s’en servir mais aucun terminal robotisé n’a pu).

En passant

Bulletin #2 d’expérimentation iPad en éducation musicale : pour les élèves ? Mais pourquoi ?

On m’a demandé de donner des arguments en faveur de l’utilisation de l’iPad en classe pour les élèves.

Allons-y. Notez toutefois que cette carte mentale est en perpétuelle évolution. Pour exemple, entre le moment où j’ai donné cette oeuvre et maintenant, trois évolutions se sont succédées…De fait, cette carte reviendra !

Des iPads pour l'élève d'éducation musicale en collège ? v2

En passant

Merci Chef ! 5 iPad mini pour l’éducation musicale !

« Mon éducation musicale avec l’iPad » Un rêve ? C’est sûr ! Prophétique ? En effet !

Lorsque j’ai ouvert ce blog, mon positionnement était le suivant : ayant débuté l’enseignement avec l’iPad entre les mains, je pensais partager mon utilisation, côté prof donc, de cet outil en éducation musicale.

Seulement, dès les premiers billets, j’ai laissé transparaître que mon approche était plutôt « que ferais-je avec des iPads entre les mains des élèves ? ». Je transposais en effet mes activités réalisées en salle info sur de futurs et improbables iPads.

Ce qui n’était qu’un rêve, et ne semblait pas forcément pouvoir devenir réalité, était en fait prophétique !

Car nous avions le projet d’équiper le niveau 6e (100 élèves) d’iPad pour septembre 2013, pourtant,  suite à des complications de calendriers le projet fut reporté à septembre 2014. Déception mais…

Sur le budget qui m’était accordé en ce début d’année 2013-2014, j’ai proposé à mon chef d’établissement d’investir dans 5-6 iPads mini pour la matière. Cette idée fut acceptée avec beaucoup d’enthousiasme et de soutien de sa part, à tel point que si les budgets le permettent, il doublerait le nombre d’iPads acheté !

C’est pas beau ça ?

Alors quand Stéphanie De Vanssay demandait ce que les innovants, bricoleurs, originaux…désiraient maintenant : me considérant comme un prof qui essaie de se bouger plus qu’autre chose, je répondais du soutien. En plus de celui (très important) de mon chef. Du soutien aussi bien financier que pédagogique d’ailleurs (sans viser personne en particulier que l’on soit clair, mon IPR est tout à fait favorable à ces projets).

Alors, même si point de soutien supplémentaire ne se sont ajoutés, c’est bien celui de mon chef qui me permet aujourd’hui d’envisager « Mon éducation musicale avec l’iPad, pour les profs et les élèves ! ». Un blog qui était un rêve et qui prend vie.

Je ne peux m’empêcher faire mention de mes twitt’potes, si nombreux, sans qui je n’aurais pas eu l’idée de commencer petit et sans qui j’aurais surement perdu l’énergie et l’envie de continuer à enfoncer une porte difficile à ouvrir ! Mais cela fera l’objet d’un autre billet dans quelques mois.

Un dernier mot,

Merci chef.