ForScore pour organiser, annoter et lire ses partitions

forScore est une app pour les musiciens et les profs, elle permet l’organisation, la gestion, l’annotation de partitions au format image ou pdf, l’import/export depuis les clouds de partitions, de fichiers sonores et tourne pages sans fil sont de la partie.

 

Lorsque l’on interprète un chant pour la première fois en classe ou que l’on est pas adepte du par cœur, on aime avoir la partition sous les yeux. Geek que vous êtes vous avez essayé de faire ça avec l’iPad 😉 mais les apps de lectures de partitions ne sont pas franchement efficaces et la taille de l’écran de l’iPad pas toujours assez grand ! ForScore a imaginé plusieurs astuces pour remédier à ces soucis rendant pertinente l’utilisation de l’iPad comme lieu de gestion et de lecture des partitions.

 

L’app étant assez énorme, je vous présente ici quelques fonctionnalités sur lesquelles je reviendrais prochainement.

 

Éliminer le papier !

Si vous êtes comme moi, vous cherchez à diminuer le papier aussi bien pour des raisons écologiques, que de poids ou encore d’organisation…

forScore permet donc l’importation de fichiers pdf, image et même Audio depuis un certain nombre de services :

Il est également possible d’envoyer à l’app des documents que l’on aurait déjà sur son iPad…
Une fonction que personnellement, j’adore : l’importation de mes mp3.
Je peux ainsi répéter un morceau avec l’œuvre originale ou mieux, importer le fichier de mon projet musical tout en pouvant lire la partition, l’afficher au vidéo-proj et tout avoir dans une seule et même app :
Les fichiers audio peuvent être associés à une partition, facilitant leur usage.

Mise en page aux petits oignions

Outre l’organisation poussée qu’il est possible de faire des partitions et sur laquelle je reviendrais, je préfère insister pour ce premier billet sur l’adaptation de la partition à l’écran. En effet, une des craintes que l’on peut avoir est la taille de l’écran de l’iPad, inférieure au traditionnel A4. L’app inclut donc un outils permettant d’adapter la partition à l’écran (à l’aide de la petite molette en bas). Ce réglage demeurera identique lorsque l’on fera appel à la partition dans une setlists.
Voilà pour cette première partie !

 

Publicités
Vidéo

Concevoir un arrangement pour le projet musical avec GarageBand (L’iPad côté prof en éducation musicale)

GarageBand est une application très puissante, elle permet en un rien de temps de concevoir un projet musical tout entier ! De plus, nul besoin d’être informaticien ou musicien professionnel pour que tout soit juste et calé…création étape par étape en vidéo puis le tout expliqué pas à pas.

Démarrer le projet

A tout arrangement, il y a structure. Une fois ouvert GarageBand, nous commencerons par la section rythmique. Toucher la batterie, cette dernière apparaît, définir premièrement le tempo :

Puis la structure de la première partie (nombre de mesures) :

On ajoutera au fur et à mesure les différentes sections. Il,suffira ensuite de les dupliquer pour les répéter et de toucher le bouton modifier pour les (ré)organiser.

Quantize myself ! L’option qui compte…

Si l’on est pas un pro de la mise en place (comme moi), ne surtout pas oublier de Quantiser chaque piste MIDI que l’on créé :

Une fois cela fait, dans la fenêtre principale toucher le bouton enregistrement (rouge) et jouer !

Les autres pistes ? Très smart…

Il faut ensuite poursuivre la création des autres pistes instrumentales. Pour tous les instruments, on peut choisir entre le fait de jouer ou de faire jouer ! Apple propose des Smart instruments qui contiennent des riffs melodico-rythmique pré-conçus nommés Autoplay. Cependant, on est à même de choisir le mode de jeu qui nous convient.

Pour la basse par exemple, on pourra jouer avec les riffs Autoplay (peut être le plus simple à mettre en œuvre) :

Avec les notes des accords, dans ce cas là ce sera à nous de jouer la « mélodie ». On pensera à quantiser avant d’enregistrer…

Ou encore, directement sur le manche (pour ceux qui sont à l’aise avec ça) :

Pour les claviers, on aura le choix entre le Smart Clavier et le piano « réel ». L’avantage du premier résidera surtout dans la fonction accords, qui jouera toujours de beaux renversements ! Chaque case représentant une position.

De plus, les accords sont personnalisables à souhait comme le montre l’image ci-dessus. On accèdera à ce menu de la façon suivante :

Le piano réel conviendra quant à lui aux pianistes, ou aux musiciens voulant utiliser un clavier externe.

Pour ou contre ?

Cette solution de création d’arrangement ne conviendra forcément pas à toutes les chansons et autres projets musicaux auxquels nous aurons à faire. C’est pourquoi il est aussi possible d’enregistrer de vrais instruments réels dans GarageBand, j’en ai déjà parlé dans ce blog, ou encore d’enregistrer d’autres types de sons provenant d’autres applications avec Audiobus.

Toutefois, la solution présentée dans cet article propose des atouts que je n’ai pas encore évoqué. Notamment la possibilité de transposer en quelques touchers l’entièreté du projet, afin d’adapter la tonalité à la voix de l’enseignant ou de l’élève :

Également la possibilité d’adapter le tempo ou encore de mettre en boucle une partie de l’arrangement afin de travailler un endroit précis, un pattern de percussions…pour ce faire, toucher « + » puis la section à jouer en boucle. Démarrer la lecture et c’est parti !

L’arrangement vous intéresse ? Je vous l’enverrais avec plaisir au format GarageBand ou Audio, à votre convenance.